Véronique Marcotte

Véronique Marcotte est écrivaine et metteure en scène depuis 1999. Elle a publié six romans, des nouvelles dans deux recueils collectifs, un recueil de portraits intitulé Voix Migrantes, naître ailleurs, vivre ici, ainsi que divers textes en revues et magasines. Depuis le tout début de sa carrière, l’écrivaine s’intéresse aux fragilités de la santé mentale et aux personnages marginaux. Son dernier roman, De la confiture aux cochons, s’inscrit dans cette lignée et aborde les sujets du deuil, de la fuite et de la maladie mentale dans un genre se rapprochant du roman noir. En 2017, Véronique a obtenu la résidence d’écriture PEN Haïti, à Port-au-Prince. Elle séjournera à la maison Georges-Anglade pour y écrire son prochain roman.

Côté mise en scène, Véronique Marcotte assure la direction artistique de différents spectacles d’envergure tels que la Fête du Canada à Montréal, l’ouverture de l’Amphithéâtre Cogéco à Trois-Rivières, les cérémonies des Jeux du Québec ou d’autres créations telles que le très beau Windigo, de Alexandre Désilets ou le lancement du dernier album de Maritza. Elle a également mis en scène l’adaptation théâtrale du roman L’Orange Mécanique, d’Antony Burgess. En ce moment, elle travaille entre autres sur des concerts classiques pour les Jeunesses Musicales Canada.

Enfin, Véronique Marcotte anime des ateliers d’écritures en centres carcéraux.

 

Crédit photo : Gilles Blais.