Christian Rauth

Né à Paris.

 Il débute sa vie professionnelle comme acteur dans différentes troupes pour finir par écrire, jouer et mettre en scène au sein de sa propre troupe théâtrale. Il tourne aussi pour le cinéma, notamment dans Rue Barbare de Gilles Béhat ou Les Caprices d’un Fleuve de Bernard Giraudeau et pour la télévision de nombreux téléfilms et séries à succès (Plus d’une centaine).  

Il commence à écrire pour le théâtre en adaptant pour le public français, une pièce de Jean Barbeau « Une Brosse » devenue « Ivres Pour Vivre ». Puis viendra « Les Caïmans Sont Des Gens Comme les Autres », une pièce écrite à quatre mains avec Pierre Pelot (L’Été en Pente Douce) qu’il jouera avec Claude Piéplu.

Après avoir été à l’origine et coécrit le court-métrage « Omnibus » réalisé par Sam Karman (qui obtint la Palme d’Or à Cannes, un Oscar à Hollywood et un British Award), il entame un travail de scénariste. 

Près d’une quarantaine de ses scénarios ont été produits et diffusés à ce jour.

Dans les années 90, il publie son premier Roman « La Brie ne Fait Pas Le Moine », dans la collection Le Poulpe (Baleine). Après avoir participé à quelques recueils collectifs de Nouvelles, il publie en 2010 « Fin de Série » son second roman, salué par la critique. Il travaille sur son prochain roman, intitulé provisoirement « La Petite Mort de Virgile ». 

 

 

 

 

OMNIBUS

Court-métrage

 

Scénario Christian Rauth & Sam Karmann,

Réalisation Sam Karmann.

Palme D’Or du Court métrage du  Festival de Cannes.

Oscar Academy of Motion Pictures of America à Hollywood.

BAFAT Prix du meilleur court-métrage de la British Academy of Film and Television.

 

EXTRAITS DE PRESSE Omnibus

L'Évènement du Jeudi

"L'évènement de la semaine".

Avis aux spectateurs : si, dans la salle Gaumont où vous irez voir Cuisine et dépendances (C’est un conseil injonctif), on ne vous projette pas préalablement le court-métrage Omnibus de Sam Karmann, exigez d'être remboursé. Car Omnibus qui vient de rafler l'Oscar du meilleur court-métrage à Hollywood, est un irrésumable petit chef-d’œuvre - le mariage ferroviaire de Tati et de Perec - qu'on pourrait sous-titrer : "Par ici la sortie".Jérôme Garcin

Bouillon de Culture

Un petit chef-d'œuvre d’humour ! Bernard Pivot

 

 

 

 

Romans

 

La Brie ne fait pas le Moine (Éditeurs Seuil, Baleine).

Réédition juin 2011 Le POULPE

EXTRAITS DE PRESSE

 

Christian Rauth vient de réussir, pour ce coup d'essai dans le roman noir, un coup de petit maître. Pour certain, un Poulpe, se veut vite écrit, vite lu, dans le droit fil du roman-feuilleton du XIXe. En plus court. Pour autant l'exercice - très couru dans l'Hexagone - peut se révéler périlleux.

La Brie ne Fait pas le Moine manifeste, avec quelques autres romans, un retour aux sources de la série paternée par J.-B. Pouy, retrouvant le ton des premiers titres, fraîcheur, rythme alerte, humour et humanité, voire humanisme des débuts.

Gabriel Lecouvreur part en croisade contre une superbe galerie de méchants, ignobles comme il convient : promoteurs véreux - le ver est dans le brie -, moines et infirmiers sado-lubrico-pédophiles, intégristes de la plus belle eau - bénite, of course.

 

Scénario à rebondissements, rythme enlevé, private jokes et clins d'oil pleins d'humour font du roman un Poulpe de grande cuvée qu'on consommera sans modération, en dépit de la modestie de son auteur.

L’HUMANITÉ – CULTURES 

 

Voilà, et bien figurez vous qu’en plus de faire l’acteur, cet homme-là écrit et même plutôt bien. Quand Gabriel Lecouvreur est entre les mains de Christian Rauth, cela nous donne un Poulpe vindicatif et vengeur.

Un poulpe fluide, sympathique, une bonne intrigue, car Rauth a une imagination assez fertile. Sous cette trame de bétonnage de la vallée de la Brie, nous allons croiser un moine pédophile, une directrice d’école nymphomane, un puma, quelques commerçants pas piqués des vers et pas mal de détraqués en tout genre.

Bref ce Poulpe est un bon Poulpe et surtout il est la preuve qu’il ne faut pas coller d’étiquette aux gens. Christian Rauth n’est pas seulement un acteur et un scénariste de série télévisée, c’est avant tout un auteur qui mérite d’être lu !

PASSION/BOUQUINS.COM L’Alligator Mosésu

 

  

Fin de Série ( Michel Lafon)

 EXTRAITS DE PRESSE Fin de Série

 

Le polar de l’écrivain Rauth, c’est autre chose… C’est tellement distrayant ! Un roman à clé qui vous balade dans un univers inconnu. Là, c’est la télé, les producteurs, les acteurs, les ridicules caprices, les mesquineries minables… Le deuxième attrait, c’est l’intrigue policière et la gouaille de l’écriture… Et la très habile construction.         

Dominique Simonnot  LE CANARD Enchaîné


Oubliez vos préjugés ! C’est un des bons romans policiers de l’année. Si vous en avez ras-le-bol des serials killers à l’américaine, il y a dans FIN DE SÉRIE un suspens d’enfer. Pourquoi se refuser un excellent polar français (ils ne sont pas si nombreux !).C’est plein d’humour, de trouvailles. Si vous cherchez un polar original, vous pouvez l’offrir à tout le monde !

Gérard Collard – LCI- La Griffe Noire


Christian Rauth confirme son talent d’écrivain. Fin de Série est un excellent polar qui a du style et de l’imagination, à emporter en vacances les yeux fermés. Sur une intrigue très bien ficelée, l’auteur met en scène, souvent avec humour, un univers qu’il connaît bien, la télévision… Un suspense tendu, peuplé de personnages insolites, embarque le lecteur et ne lâche plus.

LE J.D.D.

Un vrai polar, aux répliques drolatiques. Fin de Série, sûrement pas. Nouveau chapitre surtout.

Le PARISIEN


Fin de Série, un des cinq polars à lire cet été !

Bruno Cras-  EUROPE 1


Le tournage d’un épisode d’une série de télévision virant au cauchemar, un meurtre perpétré pour des raisons en partie liées à la Grande Histoire… Pour son deuxième roman, capable de passer de la tragédie à la comédie, Christian Rauth a écrit un polar serré, nerveux dont l’épilogue en surprendra plus d’un. Un roman qui fait songer à l’univers de Didier Daeninckx ou Thierry  Jonquet.  C’est dire si son roman est une réussite.

Jean Rémy Barland - La Provence


Christian Rauth nous emmène dans une virée déjantée entre Canebière et Pigalle, où les balles sifflent et les coups pleuvent, entre suspense et atmosphère à la Mocky. Avec son récit construit avec fougue et habilité, l’auteur réussi à nous tenir en haleine, à nous surprendre et nous amuser encore. On ne se lasse pas des formules… Fin de Série pourrait bien trouver un jour une seconde vie par l’image.

André Offner NICE MATIN


Deux morts sur un plateau de tournage... L'arme qui devait être chargée à blanc ne l'était pas ! L'intrigue de "Fin de série", écrite par Christian Rauth commence ainsi... Dans un style proche de la série du "Poulpe", il raconte l'enquête d'un duo de flics, l'un vrai, l'autre issu de la télé. L'histoire pourrait paraître tout à fait banale si elle n'était pas précédée d'un prologue intrigant, écrit d'une plume très sûre... un roman plein de suspens.

 Franck Beretta - SCÉNARISTES BIZ


Ce deuxième roman a tous les ingrédients pour faire passer un excellent moment, sans nous éclabousser de sang. On se passionne pour cette enquête tout en apprenant plein de choses. Un must émaillé de dialogues savoureux, dédié à deux êtres chers, disparus trop tôt. Avec en exergue, cette phrase d’Hervé Lauwick, qui résume bien l’esprit du livre : « Un ami est quelqu’un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même ».  Les personnages sont tout en nuances et dépeints avec une grande sensibilité qui caractérise l’auteur. Et comme il le dit un peu plus loin : « La mort réconcilie un instant les fauves et les proies, les loups et les brebis». Sur un petit air de Léo Ferré, en passant par la rue Pigalle. Histoire de se perdre dans les miroirs qui reflètent nos désespoirs au fond du comptoir. À savourer à toute heure de la nuit.

Nadine Monfils  - FOCUS


Remarquons que Christian Rauth, a déjà commis (avant Fin de Série), « La Brie ne fait pas le moine » un « Poulpe » édité chez Baleine. C’est dire si Rauth a la plume noire qui le démange. Fin de Série est presque passé inaperçu lors de sa parution. C’est dommage ! Or, c’est un roman bien intéressant, et ce pour plusieurs raisons. L’intrigue d’abord : de facture classique elle capte très vite l’attention des lecteurs que nous sommes et nous trimbale efficacement dans les méandres du récit. C’est ainsi que les héros du roman (tous plus ou moins en quête de reconnaissance publique à défaut d’accéder à la célébrité) permettent à l’auteur de nous exposer, avec talent, des portraits de comédiens imbus d’eux-mêmes, paranoïaques et mégalomanes et qui nous fait croire l’auteur –mais ce n’est qu’une fiction ! -  seraient assez proches de la réalité… C’est, en tous cas, le tout début de « Fin de série » le polar signé Christian Rauth que l’on a grand plaisir à lire.

Eric Yung -BSC NEWS MAGAZINE


…Christian Rauth réalise non seulement un polar plein de suspense et de qualité, mais il offre une palette de personnages vraiment attachants… cela donne plus de véracité à son roman.

Philippe Corbou - Presse OcÉan


Christian Rauth met ses talents de scénariste, son écriture cinématographique et son sens de l’humour au service d’un polar brillant qui tape dans le mille.

Myriam Berghe - Femmes d’aujourd’hui


Fin de série est le second roman de Christian Rauth acteur et scénariste pour la télévision, le cinéma et le théâtre. Après un premier essai dans la série du Poulpe avec l'épisode La Brie ne Fait pas le Moine, il confirme son talent d'écrivain avec son nouveau roman policier… l'auteur use d'originalité pour faire passer un personnage de l'autre côté de l'écran… des personnages attachants… Sa plume est efficace et son expérience dans les métiers du cinéma est utilisée avec justesse, sans jamais vouloir en faire trop… L'intrigue est originale et le début du récit promet de grandes révélations …L'auteur ne manque pas de talent puisqu'à aucun moment je n'ai réussi à me dé-scotcher du roman.

Les-Polars-de-Mika


… Une virée déjantée dans les mondes à surprises de la police et de la télévision, où l’auteur laisse libre cours à sa vivacité de « constructeur d’histoires » autant qu’à un humour irrésistible.

Lyon Perspective.com


Christian Rauth, auteur d’un Poulpe « La Brie ne fait pas le Moine », acteur, scénariste et créateur de séries, a plusieurs cordes à son arc. C’est tout naturellement que ce second roman s’inscrit dans le petit monde des séries télévisées. Un excellent roman, qui nous entraîne dans les coulisses du tournage… Humour parfois décalé… un bon moment de détente, ce qui n’empêche pas Christian Rauth d’exprimer quelques vérités qui sont bonnes à dire… Une ode à l’amitié… Et l’on se met à rêver à d’autres épisodes…

Paul Maugendre Le Monde du Polar 


"Fin de série" fait partie des meilleures surprises que j’ai eues cette année. Christian Rauth m’a enchanté avec un livre sans temps mort… des personnages attachants, une histoire menée tambour battant, des dialogues savoureux, ponctués de quelques expressions marseillaises, et beaucoup d’humour. Il nous emmène dans les coulisses des séries télé, univers qu’il connait sur le bout des doigts... Rob Marin et Gabriel Plume forment l’un des duos les plus attrayants que j’ai pu découvrir.

Plume Libre.com


Telle est la trame de ce roman noir truffé d’humour, qui offre aussi un beau rôle à Marseille.

Le Maine Libre


Fin de série se révèle être un polar truculent, divertissant même lorsque l’on n’est pas fan de ce genre.

Olaya Gonzalez  - TV8 suisse Romande


Tout au long de ce polar, on se passionne ! Dans un roman qui se doit d’être noir et intrigant, on apprécie les petites pointes d’humour apportées par l'auteur on plonge rapidement dans le domaine de la justice et de la télévision, un univers qu’il connaît bien vu son passé d’acteur. En plein tournage d’une scène, le comédien Lucas Kalou tire sur Eddy Ordo, avant de se donner la mort. La culpabilité de Kalou est proclamée au bout de trois jours par la police judiciaire de Paris, Rob Marin, son ami de longue date, est accompagné du lieutenant Gabriel Plume qui lui offre ses services pour prouver la culpabilité de Kalou.. Ce roman est un polar qu'on ne peut pas lâcher, et, avis aux fans de l’écriture de Rauth, il y a déjà un nouveau roman en préparation.

La Plume Culturelle Metz

 

 

Auteur dramatique - THÉÂTRE

 

IVRES POUR VIVRE

D'après "Une Brosse" , texte québécois de Jean barbeau.

 

Le Matin de Paris

Ivres pour Vivre a beau avoir l'étiquette Café-théâtre, c'est certainement une des meilleures pièces de cette rentrée. (Jean Michel Gravier)

Le Monde

Une pièce sanguine, truculente, impeccablement construite. (Colette Godard)

Le Figaro

... une pièce forte et originale... qui recèle quelques idées fulgurantes!  (René Sirvin)

L'Étudiant

Le tout est dit avec une belle virulence, un ton souvent "hénaurme", et une grande maîtrise de la progression dramatique.

France-Inter

Une très belle pièce... avec l'humour en plus… on rit beaucoup… Vous me demandiez ce qu'il faut voir quand on ne va pas beaucoup au théâtre, eh bien il faut voir Ivres Pour Vivre (Leslie Bedos)

 

LES CAÏMANS SONT DES GENS COMME LES AUTRES

Pièce écrite en collaboration avec Pierre Pelot.

Créée par Claude Piéplu, Christian Rauth, Didier Brice à Paris.

Le journal du Dimanche

Des Caïmans comme on les aime… quelle récompense avec la pièce de Christian Rauth et Pierre Pelot ! Totalement réjouissante. On les quitte à regret.

France-Inter

Christian Rauth sait écrire pour le théâtre et il sait jouer bien sûr merveilleusement. Ce texte est très drôle et en même temps très étonnant, très étrange et mystérieux. (Jean Marc Stricker)

Le Quotidien de Paris

On laissera au spectateur le bonheur de découvrir une intrigue qui emprunte au thriller pour les situations, à la bande dessinée pour la forme. Mâtinée Hadley Chase et Tennessee Williams: ces grands noms sont là comme référence. (Armelle Héliot)

Libération

Une intrigue drolatique, tissée de cynisme. Claude Piéplu a de la ressource, et un rôle frissonnant à sa pointure. Il s'est acoquiné une fois de plus avec des jeunes auteurs.

 

L'Avant-scène Théâtre

… un monde impossible, à la fois réaliste, poétique, et dont l'humour doit réjouir même les caïmans.

La Croix

Une comédie incongrue à suspense. Entre farce et horreur.

France-Inter

On est prié de laisser sa logique au vestiaire… Il faut accepter cet univers et ses propres codes. C'est après seulement lorsqu'on a beaucoup ri, qu'il est permis de rassembler les morceaux…

 

LA DESHABILLEE

Texte pour 4 personnages. (texte inédit)

En recherche de production. - Une partie de strip-poker qui tourne au règlement de compte. Le cœur d’un des participants est trop fragile et la belle est bien trop belle.

 

 

 

 

SCÉNARIOS TÉLÉVISION

 

 

UNITAIRE 90’

 

Frère et soeur   Réalisation Denis Malleval ( 2012- France 3) - Scénario  J.C. Larrivé et Jacqueline Cauët, Adaptation Christian Rauth

 

Les Monos

SÉRIE 

Auteur de la Bible avec Daniel Rialet

Gaumont  Pour France 2

 

La Meute.   Réalisation José Pinheiro -Scénario Christian Rauth, Daniel Rialet. Dialogues Christian Rauth

La Vallée des Légendes.   Réalisation Patrick Volson -Scénario adaptation et dialogues Christian Rauth.

Le Responsable.  Réalisation Didier Grousset. -M. Chomont, S. Monginou, D. Rialet. Adaptation M. Lettelier. Dialogues C. Rauth, M. Letellier.

Force 4  Réalisation Luc Boland. -Scénario Luc Jabon, Adaptation Jérôme Soubeyrand Dialogues C. Rauth, J.Soubeyrand.

Quant ça T’Arrive   Réalisation Patrick Volson -Scénario Christian Rauth, D. Rialet, Christophe Delmas, Adaptation et dialogues Christian  Rauth.

Plongée Interdite. -Scénario adaptation Jean-Marc Auclair Dialogues Christian Rauth, Jean Marc Auclair.

Poursuite Dans La Montagne    Réalisation Williams Crépin -Scénario Adaptation Jérôme Soubeyrand. Dialogues Christian Rauth.

Jeu de Loi   Réalisation Didier Grousset -Scénario adaptation P. Leccia, Christian Rauth. Dialogues Christian Rauth, Pierre Leccia.

 

 

Père et Maire

SÉRIE 

Auteur de la Bible avec Daniel Rialet

Aubes productions -  pour TF1

 

Le Choix d’Agathe   Réalisation Philippe Monnier -Scénario Christian Rauth & Jérôme Soubeyrand - Adaptation et dialogues Christian Rauth

Chippendales  Réalisation Marc Rivière -Scénario, adaptation, dialogues Christian Rauth

La Reconquête  Réalisation Vincent Giovanni -Scénario Adaptation et Dialogues Christian Rauth

Mariage à Tout Prix  Réalisation Marion Sarraut - D’après une idée de Michel Delgado. Scénario Xavier Bunley - Adaptation et dialogues Christian Rauth.

Association de Bienfaiteurs  Réalisation Marc Rivière -Scénario adaptation Stéphane Massart.Dialogues Christian Rauth.

Le Sceau du Secret  Réalisation Philippe Monnier -Scénario et adaptation Patrice Gautier - Dialogues Christian Rauth

Un Mariage Sans Témoins  Réalisation Marion Sarraut - Scénario adaptation Dialogues Christian Rauth Patrice Gautier, Loraine Levy,

Faillite Personnelle  Réalisation Philippe Monnier - Scénario adaptation Florence Philiponnat - Dialogues Christian Rauth, Florence Philiponnat

Responsabilité Parentale  Réalisation Vincenzo Marrano - Scénario Adaptation Florence Duhamel - Dialogues Christian Rauth

Entre Deux Feux  Réalisation Gilles Béhat - Scénario adaptation Florence Philiponnat - Dialogues Christian Rauth, Florence Philiponnat

Entre Père et Mère  Réalisation Gilles Béhat - Scénario Adaptation Marie-Hélène Bizet - Dialogues Christian Rauth, Marie-Hélène Bizet

Amélie  Réalisation Patrick Volson - Scénario Adaptation Florence Duhamel Jean-Michel Tort - Dialogues Christian Rauth, F. Duhamel JM Tort

Une Deuxième Vie  Réalisation Régis Musset - Scénario M. Magellan Fréderic Sabrou. Idée originale  de M. Eisenchteter et M. Magellan - Adaptation et Dialogues Christian Rauth

Votez pour Moi  Réalisation Olivier Guignard - Scénario adaptation Marie-Hélène Bizet - Dialogues Christian Rauth, Marie-Hélène Bizet

Les Liens du Cœur Réalisation Gilles Béhat - Scénario Bernard Stinzy, Laurence Dubos, Frédéric SabrouAdaptation, Laurence Dubos, Frédéric Sabrou -Dialogues Christian Rauth, Laurence Dubros, Frédéric Sabrou

Une Seconde Chance  Réalisation Pascal Heylbroeck - Scénario F.Duhamel J -M Tort- Adaptation Christian Rauth - F Duhamel, J-M Tort - Dialogues C. Rauth

L’Ami Perdu  Réalisation Laurent Levy - Scénario Stéphane Massar, Marie-Hélène Bizet- Adaptation Christian Rauth, M-H Bizet -Dialogues C. Rauth

Nicolas  Réalisation Laurent Levy - Scénario Emmanuelle Chopin et Eric Prungnaud- Adaptation et dialogues Christian Rauth

Mariage à Trois  Réalisation Patrick Volson - Scénario Marie-Hélène Bizet, Frédéric Sabrou -Adaptation Christian Rauth M-H Bizet, Frédéric Sabrou - Dialogues Christian Rauth

Poids Plume Réalisation Pascal Heylbroeck - Scénario Marie-Hélène Bizet -Adaptation Christian Rauth, Marie-Hélène Bizet - Dialogues Christian Rauth

Un Plus petit que Soi  Réalisation Pascal Heylbroeck - Scénario S. Jacquet, Frédéric Sabrou - Adaptation et dialogues Christian Rauth

Ah ! La Famille ! Réalisation Pascal Heylbroeck - Scénario Florence Duhamel et Jean-Michel Torr, Christian Rauth - Adaptation et Dialogues Christian Rauth